>> Formation continue >> Journées cliniques >> 29 avril 2016

Journée clinique

29 avril 2016, 9 h à 16 h 30

L’incidence du mode d’attachement sur l’alliance thérapeutique.

Nombreuses études montrent que l’alliance thérapeutique est un important prédicteur de l’efficacité de la psychothérapie. Toutefois, engager et maintenir une bonne alliance thérapeutique peut présenter avec certains patients un réel défi. Plusieurs recherches montrent un lien de causalité entre l’alliance thérapeutique et le mode d’attachement présent à l’âge adulte. Le premier lien d’attachement, intériorisé, a des répercussions considérables sur la qualité des relations ultérieures, ainsi que sur la relation et le processus thérapeutiques. Selon leur mode d’attachement, certains patients cherchent à éviter la proximité avec le thérapeute ou, au contraire, manifestent un besoin de proximité insatiable, rendant l’alliance thérapeutique plus fragile ou pouvant même l’entraver.


En s’appuyant sur des concepts de différents auteurs dont Bowlby, Fonagy, Main, Diener, la formatrice propose des outils pour bien identifier les différents modes d’attachement et ainsi mieux saisir et interpréter ce qu’il se passe dans la relation thérapeutique et pour élaborer une intervention plus ciblée avec ces patients présentant un mode d’attachement insécure afin d’éviter les impasses et écueils du processus thérapeutique et faciliter un engagement vers un mode d’attachement plus sécure, un état où le patient se sent proche tout en demeurant séparé.


Paule Delisle, PSYCHOLOGUE ET PSYCHANALYSTE

Paule Delisle est psychologue et psychanalyste. Elle détient un doctorat en psychologie clinique de l’Université de Montréal. Elle est membre de la Société canadienne de psychanalyse. Elle a dirigé, dans une institution d’enseignement hospitalier de l’Université McGill, un programme accrédité de formation à la psychothérapie. Elle possède une longue expérience de la psychothérapie psychanalytique et de la supervision. Elle a travaillé auprès d’adultes souffrant de psychopathologies complexes, en équipe multidisciplinaire, à l’hôpital général juif de Montréal. Au cours de sa carrière, elle a développé un intérêt soutenu pour la théorie des relations objectales, plus particulièrement l’attachement et la mentalisation. Elle poursuit actuellement la pratique de la psychothérapie psychanalytique et de la psychanalyse à Québec.

Coût : 165 $ (Date du chèque : 19 avril 2016)
Lieu : Québec (À préciser)
Date limite d’inscription : 15 avril 2016

Cette activité de formation continue en psychothérapie est reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec.


Puisqu’il y a un nombre limité de participants aux activités et que nous devons, d’autre part, assurer un nombre suffisant pour qu’elles aient lieu, il est suggéré de vous inscrire dès que votre décision est prise.

L’inscription à une activité n’est effective qu’à la réception du paiement. Un chèque, daté de 10 jours précédant l’activité, assurera votre place.

En cas d’annulation, des frais d’administration de 15 % sont retenus. Aucun remboursement ne sera fait :
- si l’annulation nous parvient dans les 15 jours précédant l’activité;
- après le début de l’activité pour les séminaires continus.