>> Formation continue >> Journées cliniques >> 31 mars 2017

Journée clinique

Samedi 21 octobre 2017, 9 h à 16 h 30

Autour de la question de la perversion.

Le mot « perversion » suscite en nous des sentiments de répulsion qui nous amènent à penser que le pervers c'est l'autre. Toutefois, Christian David nous rappelle que la disposition perverse est universelle et devient une potentialité pour tout névrosé, puisque chacun porte en soi les traces sûrement présentes de l'enfant pervers polymorphe et de sa sexualité infantile. Tout au long de cet exposé, nous aborderons d'abord la diversité des figures de la perversion. Quelles sont-elles ? Par exemple, songeons aux aspects discrètement pervers de la névrose (une séduction trop insistante) ou aux défenses indispensables qu'elles peuvent offrir à la psychose (clivage, désaveu). On peut penser aussi aux différentes caractéristiques de la perversion : sexuelle, narcissique, morale ou affective. Par la suite, nous nous interrogerons sur les enjeux psychiques de la perversion et tenterons d'en définir les contours psychopathologiques comme le déni de la castration, le clivage du moi, la lutte antidépressive et la déshumanisation de l'objet. Y a-t-il évolution dans la manifestation de la perversion ? Pouvons-nous en discerner les signes ? À la fin, on pourra envisager les difficultés de traitement reliées à la perversion dans notre pratique clinique. Il n'est pas facile de favoriser un travail qui permette la rencontre avec l'autre. Nous illustrerons ces réflexions à partir d'exemples concrets tirés de notre pratique.


Carole Hamel

TRAVAILLEUSE SOCIALE ET PSYCHOTHÉRAPEUTE


Travailleuse sociale, thérapeute conjugale et familiale, psychothérapeute et psychanalyste, Carole Hamel est membre de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, de la Société psychanalytique de Montréal, section française de la Société canadienne de psychanalyse. Elle est également membre des Associations suivantes: l'Association internationale de psychanalyse de couple et de famille, l'Association des psychothérapeutes psychanalytiques du Québec. En 2001, elle a cofondé, avec monsieur Serge Arpin, l'Institut montréalais de psychothérapie analytique individuelle, conjugale et familiale. En plus d'être formatrice, madame Hamel est superviseure, conférencière et psychothérapeute individuelle, conjugale et familiale en pratique privée depuis plus de trente ans.


Coût : 165 $ (Date du chèque : 11 octobre 2017)
Lieu : Québec (À préciser)
Date limite d’inscription : 6 octobre 2017

Cette activité de formation continue en psychothérapie est reconnue par l’Ordre des psychologues du Québec.
No. de reconnaissance OPQ : RA01936-16


Puisqu’il y a un nombre limité de participants aux activités et que nous devons, d’autre part, assurer un nombre suffisant pour qu’elles aient lieu, il est suggéré de vous inscrire dès que votre décision est prise.

L’inscription à une activité n’est effective qu’à la réception du paiement. Un chèque, daté de 10 jours précédant l’activité, assurera votre place.

En cas d’annulation, des frais d’administration de 15 % sont retenus. Aucun remboursement ne sera fait :
- si l’annulation nous parvient dans les 15 jours précédant l’activité;
- après le début de l’activité pour les séminaires continus.